Financer un projet de résidence principale demande une réflexion pour construire le budget nécessaire et apporter les garanties bancaires essentielles. Lorsqu’une personne souhaite avoir une résidence principale, elle doit réfléchir à ses conditions financières. À savoir, calculer la part de ses charges courantes avant d’envisager un prêt immobilier. En effet il y a une condition indispensable pour obtenir le prêt, c’est 33% d’endettement global du ménage à ne pas dépasser.

LOGINOR FINANCER SON INVESTISSEMENT IMMOBILIERCe taux de 33% correspond aux charges du ménage concerné. C’est un tiers du budget d’une famille en moyenne. Cet investissement est validé par les banques qui vous demandent des documents obligatoires pour garantir le prêt bancaire sur une résidence principale. Pour monter le dossier il faut plusieurs options afin de garder un avantage sur le taux d’intérêt. Ne pas oublier que chaque projet immobilier implique des frais de dossier auprès de la banque, du courtier et du notaire.

Les différents prêts pour accomplir son projet immobilier

Pour chaque projet immobilier il y a plusieurs modalités de financement. Le PTZ pour prêt à Taux Zéro sous conditions de ressources pour les personnes fragiles ou avec des moyens limités. Ce PTZ est très bien construit et accessible facilement pour les personnes qui ont des capacités de financement plus ou moins grandes. C’est un moyen de financement sécurisé sans taux d’intérêt sur plusieurs années. Il s’adresse exclusivement aux personnes locataires de leur domicile avec la prise en compte de tous les revenus fiscaux de l’année en cours.

En plus du PTZ, le prêt d’accession sociale, conventionné, le prêt épargne logement ou bien celui délivré par action logement sont des possibilités pour les personnes selon leurs revenus fiscaux. Pour que chacun s’y retrouve, le courtier est d’une grande aide. Il peut vous aider à sélectionner le meilleur prêt selon vos conditions et les ressources financières qui sont les vôtres. Sans oublier que le courtier va négocier le meilleur taux d’intérêt, directement auprès des banques. Il aide également sur le montage du dossier immobilier.

Les prêts pour investir et construire un patrimoine immobilier

Le PTZ est accessible pour les investisseurs qui ont la possibilité d’acheter un logement neuf. Il est garanti selon leur revenu fiscal. Ce PTZ a l’avantage de séduire des milliers d’investisseurs avec des revenus dans la moyenne des Français. En effet un cadre ou bien un salarié du privé peut y avoir accès. C’est un grand succès puisque des milliers de prêts ont été accordés pour l’achat d’une résidence principale.

Une autre option s’offre aux investisseurs qui veulent bénéficier des retombées économiques de leur investissement. La loi Pinel permet de défiscaliser avec une réduction d’impôt. Deux autres personnes accompagnent l’investisseur : le courtier pour l’obtention des prêts et le notaire pour l’acte authentique de déblocage des fonds. Attention les conditions de la loi Pinel sont simples mais à respecter. Deux logements par an, dans la limite de 300 000 euros. L’investisseur immobilier peut bénéficier de deux logements dans la limite de ce plafond financier. Il obtient jusqu’à 21% de réduction des impôts en fonction du bail qu’il signe : 6, 9 ou 12 ans. Ce sont ces durées qui déterminent la réduction de l’impôt.